L’Entremetteuse et votre match parfait

Ça fait maintenant presque un an que j’ai un bout de papier enfermé derrière une vitre. Un bout de papier qui veut dire tant : tant d’heures d’apprentissages, tant d’efforts mis à réussir, tant de fierté d’avoir une preuve que nous sommes dans un domaine formidable. Ce bout de papier vous aurez deviné est le diplôme en science de la communication que j’ai obtenu à l’Université de Montréal.

Un an est passé et je ne travaille toujours pas de façon permanente en communication. Un si beau champ de profession, mais si difficile d’y entrer. Mon père me l’a dit : « Mymy, la vie est un contact! » OK, je fais quoi si je sais que j’ai du potentiel, mais sans contact?

Cet été, en fouillant sur le Web, je suis tombée sur le site de l’Entremetteuse. Non, ce n’est pas un site de rencontres comme vous le pensez! En fait, c’est un site de rencontres… professionnelles. Le principe est simple : on remplit une fiche sur Internet, rencontre une des Entremetteuses, attend qu’elle trouve le match parfait et le tour est joué.

L’Entremetteuse est une agence de placement efficace dirigée par deux personnes entreprenantes et dévouées : Maxime et Mélanie Girard. Comme le dit celle-ci : « l’Entremetteuse offre un service de recrutement de talents permanents et temporaires en communication. Les clients viennent nous voir parce qu’on a personnellement travaillé pendant plusieurs années dans l’industrie des communications. Nous sommes donc bien placé pour comprendre leurs besoins et connaître leur réalité quotidienne. »

En quelques chiffres, cette entreprise se démarque, entre autres, par ses 3 500 candidats, ses 200 potentiels employés rencontrés chaque mois, ses 300 portfolios analysés à Montréal.

Que vous soyez à la recherche de l’employeur idéal ou encore du candidat parfait, l’Entremetteuse est une entreprise expérimentée qui est en mesure de répondre à vos besoins.

3 commentaires sur “L’Entremetteuse et votre match parfait

Ajouter un commentaire

  1. Superbe initiative.!
    Je me demande comment l’U.Sherbrooke pourrait contribuer à faire connaître ses diplômés. Je me rappelle les pubs de l’UQAM mettant en vedette …des gens déjà vedettes qui avaient réussi: Guy A Lepage, Jean-Marc Eustache, P.d.g d’Air Transat. McGill et les HEC annoncent aussi à l’occasion les prestigieux EMBA.

    Sympa tout cela mais si on faisait de même avec de parfaits inconnus qui ont un formidable potentiel. Cahier Affaires de La Presse ( aussi Cyberpresse , site Web de l’U.Sherbrooke): Mylène Sénécal affiche un sourire radieux, fraîchement diplômée elle possède x expertises et a la passion des communications ! Yes !!!! Est-ce qu’on vend l’idée à l’université ?

  2. Oh oui! Je vois grand! Une plateforme intranet segmentée par domaine dont les profils seraient agrémentés par des références. Organisons des soirées réseautages. On se lance en affaires Suzanne?

  3. Pour moi, l’UdeS a déjà fait sa part dans ma carrière : j’occupe présentement un emploi que j’ai trouvé grâce au Service des stages et du placement. D’ailleurs, lorsque l’entreprise a enlevé l’annonce, le SSP lui a envoyé un petit questionnaire demandant si le poste avait été comblé et si oui, si c’était par un étudiant de l’UdeS. Mais je suis d’accord avec vous, mesdames, on peut toujours faire plus de réseautage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :