La gestion de projet : levier à la créativité ?

En publicité, tout comme dans plusieurs autres domaines des communications, la gestion de projet se trouve au cœur de l’organisation et de la réussite d’un projet. Alors que l’application d’une structure définie pourrait sembler contraignante pour les esprits plus créatifs, la gestion de projet est plus souvent qu’autrement un vecteur de créativité et d’innovation pour les agences. 

Afin de se démarquer dans un marché souvent très concurrentiel, les agences de publicité ont généralement le besoin d’innover, soit en développant de nouveaux concepts, en faisant appel à de nouveaux marchés ou encore en transformant directement leur façon de travailler. Certes, en 2017, l’innovation est devenue une véritable culture d’entreprise.

L’innovation, un processus social

Pour favoriser le partage et l’émergence d’idée, que ce soit lors des séances de brainstorms ou tout simplement lors de leur travail quotidien, l’environnement de travail doit être orienté vers l’ouverture d’esprit et la créativité. C’est notamment le rôle du gestionnaire de projet de s’assurer que l’environnement de son équipe favorise l’émergence d’idées. En effet, selon le PMI Montréal, « l’innovation a lieu au sein d’une entreprise ou d’une équipe de projet lorsque la personne en tête crée un environnement et une culture qui y sont propices ».

Chicago-office-7-600x400

Un espace de travail créatif

Pour orienter l’espace de travail vers la créativité, différentes mesures peuvent être mises sur place telles que les équipes multidisciplinaires, les plateformes collaboratives (Basecamp, Wimi,  etc.) ou encore les aires ouvertes.

Ainsi, ce n’est pas seulement le rôle des créatifs et des stratèges de mettre de l’avant la créativité, mais également celui des gestionnaires de projet. Chacun devra être orienté vers les mêmes objectifs afin de faire de l’innovation un véritable processus social.

L’analyse des risques et des enjeux consiste en l’un des piliers de la gestion de projet et favorise les chances de succès. Toutefois, lorsque l’on parle d’innovation, on compte généralement plus d’échecs que de succès. Le scénario est le même en publicité : pour trouver la grande idée, les créatifs mettent généralement de côté des dizaines, voire des centaines de mauvaises idées. Ce processus est tout à fait normal et plus souvent qu’autrement, l’échec alimente la créativité et ouvre les frontières vers de nouvelles idées.

Le gestionnaire de projet se voit donc exposé à un défi supplémentaire, celui de s’assurer que les échecs ne minent pas le succès du travail de son équipe. En prévoyant les échecs potentiels, notamment en accordant davantage de temps au processus d’idéation, il s’assure ainsi de ne pas dépasser les délais prévus.

Et qu’en est-il de la contrainte ?

La gestion de projet vient généralement avec des contraintes. Qu’elles soient en temps ou en ressources (humaines, monétaires, technologiques, etc.), chacun doit s’adapter et y faire face. Est-ce que les contraintes restreignent la créativité ?

Selon, Marissa Mayer, vice-présidente de Google et responsable des activités de recherche et des services aux utilisateurs, « il est plus facile d’être créatif sous la contrainte qu’en totale liberté, car la difficulté nous oblige à réfléchir à des solutions qui autrement n’auraient jamais vu le jour ». En effet, alors que l’on a parfois la tendance à prendre un chemin que l’on connaît déjà et d’utiliser des lieux communs, les contraintes poussent les créatifs à se dépasser et à recourir davantage à leur imaginaire. C’est parfois lorsqu’ils sont soumis à de nombreuses obligations que les concepts les plus éclatés éclosent.

Crédit Jules Zimmermann

Illustration: Jules Zimmerman

Somme toute, la gestion de projet consiste certainement en un levier pour la création et l’innovation puisqu’elle oblige l’ensemble des membres d’une équipe à faire un effort commun pour atteindre les mêmes objectifs, et ce, en brisant quelques barrières au passage.

Référence:

http://www.generationinc.com/management/creativite-et-innovation-management/7-conseils-pour-developper-une-culture-d-innovation-en-entreprise
https://www.pmimontreal.org/blog/la-gestion-de-projet–fer-de-lance-de-linnovation
http://defiinnovationestrie.ca/archives/3450
https://bia.ca/mastering-the-art-of-innovation-in-project-management/

 

 

2 commentaires sur “La gestion de projet : levier à la créativité ?

Ajouter un commentaire

  1. Bon article, je suis très en accord avec ce point de vue.

    Pour l’avoir vécu dans le passé, je peux dire que définitivement sans l’appui et la volonté de la direction d’une entreprise de favoriser l’innovation et l’émergence d’idées, il est peu probable de voir des résultats.

  2. En effet, il est intéressant que les entreprises accordent une importance non négligeable à la créativité, et surtout, au processus nécessaire à celle-ci. J’ai parfois l’impression que l’on oublie qu’avant les résultats et l’innovation, il y a tout un chemin et un travail avec essais-erreurs. Un gestionnaire de projet a tout avantage à favoriser ce processus si son projet accorde une importance à l’aspect créatif et qu’un résultat vraiment innovant est désiré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :