La technique Pomodoro, comment mieux gérer son temps

Une technique pour améliorer sa gestion du temps

La technique Pomodoro est une technique de gestion du temps afin d’améliorer sa productivité. Cette technique a été développée par Fancesco Cirillo durant les années 80, il a même écrit un livre sur le sujet. La technique Pomodoro apporte une méthode de gestion du temps afin de maximiser notre concentration durant un certain laps de temps. La philosophie autour de la technique est basée sur le fait qu’en général notre attention ne peut être qu’optimale que pour une courte période de temps. Ainsi, le procédé est simple, la technique Pomodoro nous propose de travailler dans des intervalles de 25  minutes et prendre ensuite une pause de 5 minutes. Il est nécessaire de se créer un ordre du jour pour nos tâches quotidiennes afin de planifier celles-ci dans les intervalles de la journée. Durant chacun des intervalles, il est nécessaire de rester concentré sur notre tâche et de noter les différentes distractions afin de réaliser celles-ci seulement au moment de notre pause, par exemple lire un courriel ou répondre à une notification Facebook. L’auteur de la technique, Francesco Cirilo, recommande même de ne pas laisser des collègues interrompre notre travail et de remettre la conversation ou la demande de ceux-ci à plus tard.  

La technique Pomodoro a été nommé ainsi par Cirilo puisqu’il utilisait un minuteur de cuisine en forme de Pomodoro (tomate en italien) lorsqu’il a commencé à développer celle-ci durant ses années d’université. Ainsi, le nom Pomodoro sert aussi à désigner la période de travail habituellement de 25 minutes chronométrées par le minuteur. Après 4 « pomodoros », il est nécessaire de prendre une pause plus longue d’environ 15 à 20 minutes et par la suite recommencer le procédé.

pomodoro2
(Crédit : alifeofproductivity.com)

La technique se base sur la difficulté de notre esprit de se concentrer pour une longue période de temps, c’est pourquoi des pauses fréquentes permettent à notre esprit de rester frais et aiguisé. Avec cette méthode, l’utilisateur devient plus efficace lors des intervalles de travail et selon le site web officiel Pomodoro, il est possible de voir rapidement des résultats. Pour réellement adopter la technique, il est nécessaire de pratiquer celle-ci pendant environ 20 jours afin de s’adapter à ce nouveau rythme de travail.

Est-ce pour vous?

Il est certain que ce n’est pas une technique qui peut plaire ou bien être efficace dans tous les milieux de travail. Parfois, il peut être difficile de bien diviser son travail en période de 25 minutes ou bien de prendre des pauses aussi fréquentes. Par contre, rien ne vous empêche de modifier les temps de vos « pomodoros » et de vous accorder des intervalles plus longs de travail. Même si la technique Pomodoro peut avoir l’air simpliste, beaucoup de gens ont testé celle-ci et ont apprécié ces bénéfices comme Sue Shellenbarger du Wall Street Journal. 

« La technique réduit mon anxiété du temps qui passe et me rend aussi plus efficace; rafraîchis mentalement par les pauses, j’ai réussi à réduire de moitié le temps de vérification d’un article. », explique-t-elle.

Pour en savoir plus, vous pouvez visionner le vidéo explicatif du site officiel.

Références :

Feeling unproductive? You should try the Pomodoro Technique

No Time to Read This? Read This

7 commentaires sur “La technique Pomodoro, comment mieux gérer son temps

Ajouter un commentaire

  1. Merci pour ton article, je ne savais pas que c’était une technique qui avait été théorisée ! J’avais déjà constaté que revenir travailler sur un projet à tête reposée permettait d’être plus efficace, de se rendre compte d’erreurs ou d’avoir de nouvelles idées, plutôt que s’acharner et finir la tête vide à la fin de la journée. Et j’aime bien l’idée d’adapter la méthode à son propre rythme (faire 25 mn de travail ou plus)…

  2. Je vais tenter l’expérience c’est certain! Par contre, je vois bien comment cela peut bien s’appliquer lors de travaux à la maison par exemple, mais dans la réalité, que fait-on avec les appels? Ils sont souvent récurrents et nous pousse à changer constamment de tâches ou de sujet instantanément ce qui crée des distractions qui nuisent à la productivité et à la productivité…

  3. Super article ! Tout comme Valérie je suis d’accord que cette méthode est très efficace et tout à fait adaptée pour les travaux à la maison mais au travail c’est différent. Francesco Cirillo a inventé cette technique dans les années 80 et je suppose, peut-être à tord, qu’il n’y avait pas autant de distractions (mails, appels, sms, Facebook etc). Aujourd’hui la notion du temps est quelques peu différente et le temps de réactivité acceptable à une urgence grandement raccourcis. Peut-être faudrait-il sensibiliser les entreprises à ce genre de méthode de travail pour que chacun respecte le temps de travail de ses collègues et s’accordent sur un temps de réponse acceptable et ce qu’est une urgence et ne l’est pas.

  4. La gestion de projet dépend grandement de la définition et de la gestion des délais. Notre capacité de concentration influence notamment le temps alloué pour chacune des tâches. Je pense que cette technique permettrait de mieux évaluer l’échéancier et l’ordre du jour de certains projets personnels.

    On dit souvent que l’omniprésence des technologies a eu un impact sur le temps de concentration de la population. Peut-être que prochainement cette technique devra être adaptée aux milléniaux lors de leur arrivée en entreprise.

  5. Très intéressant ! Je crois que certaines personnes pourraient vraiment bénéficier de cette techniques car elle divise le temps en prenant compte des capacité de concentration limités des humains.

    Pour ma part , j’ai beaucoup de difficulté à me concentrer alors lorsque j’y parvient , j’essai d’en profiter au maximum et j’évite de m’arrêter fréquemment afin éviter de procrastiner. J’ai hâte d’essayer cette technique pour voir si elle me convient !

  6. Article très intéressant. Mais je suis d’accord avec Valérie, dans la vie comment peut-on réellement se couper de tout pour 25 minutes. En effet, il est logique et productif d’éviter les distractions qui ne sont pas nécessaires, tel que Facebook ou une discussion avec des collègues sur notre weekend. Cependant, certaines tâches peuvent arriver (comme un téléphone) et nous nous devons de cesser notre travail. En général je comprend l’idée et crois que cette technique s’appliquerait parfaitement lors de la réalisation de travaux à la maison ou encore lors de télétravail. Je tenterais certainement l’expérience.

  7. Ayant de la difficulté à me concentrer, j’ai déjà essayé cette technique via une application mobile. J’ai beaucoup apprécié l’expérience, car j’avais vraiment l’impression d’être récompensé si j’étais productive et cherchais même à me surpasser en travaillant de plus en plus longtemps sans être distraite. Toutefois, certaines contraintes entrent en conflit avec la technique Pomodoro. En effet, les délais serrés, les demandes spontanées ainsi que la complexité de certaines tâches nous empêche de travailler de cette façon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :